Chasse à l’orignal : 2000 bêtes abattues en une semaine

Une semaine après l’ouverture de la chasse à l’orignal, plus de 2000 bêtes ont été abattues au Saguenay-Lac-Saint-Jean et les centres de coupe sont débordés. Si la tendance se maintient, la présente saison s’annonce excellente pour les amateurs.

Les frères Luc et Laval Villeneuve ont chacun tué un mâle au cours des derniers jours sur le territoire de la zec du Lac-Brébeuf.

Pour leur groupe de cinq chasseurs, il s’agit d’une bonne saison. Avec les températures fraîches de la première semaine et le fait que la chasse à la femelle soit autorisée cette année, les amateurs font mouche.

À la salle de débitage Tremblay et Gobeil, deux à trois orignaux sont découpés à l’heure. Les chambres froides sont remplies à craquer et les centres de coupe doivent même refuser des clients.

Ça fait quatre jours maintenant que je ne peux plus en prendre. Je prends les clients qui sont déjà venus.Marc-André Gobeil, salle de débitage Tremblay et Gobeil

L’organisme Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean invite les chasseurs à partager cette abondante récolte avec les démunis. Le programme Chasseur généreux ne lui permet toutefois de recueillir qu’une centaine de kilos par année.

Il faut toujours se rappeler que ceux qui sont dans le besoin, souvent, les premières choses qu’ils coupent, c’est les denrées qui sont dispendieuses, dont la viande. Puis la viande de chasse, on sait que c’est de la bonne viande aussi, relève la responsable chez Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean, Suzanne Petit.

Au Centre de formation professionnelle de Jonquière, les orignaux abattus illégalement sont débités pour ensuite être distribués aux personnes moins nanties.

Certains chasseurs trouvent difficile de partager leur viande alors que d’autres aiment en faire cadeau.

Quand on tue et qu’il nous reste de la viande de l’an passé, on va la donner à Chasseur généreux, confirme le Jonquiérois Bruno Cantin.

D’après le reportage de Gilles Munger

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.